Partenaires

Composé de chercheurs provenant de différentes disciplines dont les sciences de la communication, la psychologie, le droit, l’éducation et les sciences économiques, le GRJM souhaite avant tout encourager une synergie entre les chercheurs scientifiques et leurs concitoyens d’une part, et les acteurs dans le domaine des médias de masse et des nouvelles technologies de communication, d’autre part. Pour ce faire, nous avons travaillé de concert avec les diverses instances au niveau national et international, qui de près ou de loin, sont concernées par l’évolution du paysage médiatique des jeunes et des familles. C’est donc dire que nous nous sommes associés avec d’autres universités québécoises, canadiennes et étrangères, avec des instances gouvernementales provinciales et fédérales aussi bien qu’avec des groupes dédiés à l’éducation du public et à la responsabilisation sociale des médias. Nous avons pu également nous affilier avec des producteurs et des diffuseurs dans le domaine de la télévision pour enfants, tant du secteur public que du secteur privé, ainsi qu’avec d’autres représentants de l’industrie de la télévision et des télécommunications, y compris le secteur de la câblodistribution et des mesures d’auditoire.

Certains de ces partenariats se sont avérés particulièrement fructueux. C’est notamment le cas de la Fondation CRB, et de notre collaboration avec le Groupe Vidéotron Lté qui nous a permis de participer aux premières expérimentations de technologies semi-interactives au foyer, annonciatrices du paysage techno-médiatique contemporain dans lequel l’Internet joue un rôle non négligeable auprès du grand public. Plus récemment, nous avons réalisés diverses recherches dans le cadre de collaborations avec Bell, les Laboratoires universitaires Bell, l’Office National du Film, la Régie du cinéma du Québec, la Société des Arts Technologiques, le Centre des Sciences de Montréal, Habilomédias et L’ Alliance Médias Jeunesse qui se sont révélées particulièrement intéressantes et nous ont permis de mieux apprécier l’impact de l’appropriation des technologies émergentes. Enfin, soulignons que les liens créés avec nos vis-à-vis universitaires de par le monde ont engendré des projets mutuellement enrichissants en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe, en Afrique, en Asie et en Australie.

 

logo-final-h